Posté le 25 février 2020 par Julien Niogret

Fin des années 90

Charnay Événements cherche une manifestation pour promouvoir le site de la Verchère et animer la vie locale. L’idée d’un salon des vins vient à Patrick Buhot et Christian Blouzard, deux passionnés : « Il n’y avait que la Foire de Mâcon. Pendant un an, nous avons pris des contacts. » Malgré ce scepticisme ambiant, le premier salon voit le jour en 2001 : « Ça a été un gros travail pour arriver à cinquante exposants ! » Les organisateurs reçoivent heureusement des appuis: « La première année, nous avons eu Georges Blanc comme parrain et, l’année d’après, Pierre Troisgros ! »

Les bouteilles vendues à l’unité 

Aujourd’hui, le rendez-vous charnaysien fait aisément le plein, chaque deuxième weekend de mars : « On oscille entre 60 et 62 vignerons, dont 70% sont là depuis le début et sont devenus des copains. Quand on passe en vacances vers chez eux, on s’arrête leur dire bonjour ! » Chacun a la garantie d’un cru en exclusivité avec, pour seule obligation, la vente de bouteilles à l’unité. Pratiquement toutes les régions françaises sont présentes : « On aimerait bien avoir la Savoie et le Bugey. (14) Ma(g)ville Mâcon • Février/Mars 2020) Mais on a déjà récupéré Bergerac, Montbazillac et Pécharmant. Sincèrement, nous avons une belle carte ! » On parle aussi allemand ou italien dans les allées du salon : « Nous invitons alternativement les vignerons des deux villes jumelées. Cette année, c’est le tour de Brackenheim ! » 

Le public rajeunit 

Les amateurs ne s’y trompent pas. La fréquentation croît régulièrement. « L’an dernier, on a eu 4 300 visiteurs. Ils étaient environ 2 000 la première année ! » Le public d’habitués voit ses rangs grossir, mais aussi rajeunir: « Sans doute grâce à la création de notre compte facebook il y a deux ans ! » 

Infos pratiques 19e édition
Salon des vins de Charnay-lès-Mâcon
Du vendredi 6 au dimanche 8 mars.
Espace La Verchère, 350 chemin de la Verchère
71850 Charnay-lès-Mâcon

Entrée : 5 € (verre à dégustation compris),
gratuit enfants – de 16 ans accompagnés.
Parking gratuit. Petite restauration.

180 bouteilles à gagner à la grande tombola ! 6 lots de 30 bouteilles sont à gagner par tirage au sort.

Paroles de vignerons charnaysiens 

Marine Ferrand Domaine, Nadine Ferrand « C’est un salon familial, avec une clientèle fidèle et qualitative. Il n’est pas rare de voir des gens organisés, avec ce qui leur reste en cave sur un papier. Je suis toujours étonnée car on y rencontre énormément de personnes qui ne viennent pas au domaine, de peur de déranger, et qui viennent plus facilement sur le salon ! »

Charlotte Luquet, Domaine Richard Luquet « Au départ, nous sommes venus pour participer à la vie locale. Nous nous sommes fait des clients de toute la Saône-et-Loire et nous avons continué à venir. Le salon permet de se faire connaître et aussi de voir les collègues et de discuter avec eux. »

Véronique Rémond, Domaine Gueugnon-Rémond « C’est un salon très bien organisé. La communication est bien faite et le salon draine du monde, de Dijon, du Jura ou de l’Allier. Nous y rencontrons aussi des gens qui ne viennent pas forcément à l’exploitation. Nous faisons beaucoup de salons, mais cela ne nous viendrait pas à l’esprit de ne plus venir à celui de Charnay ! »

Didier Tripoz, Domaine Catherine et Didier Tripoz « C’est le seul salon à destination des particuliers auquel nous participons. En 2002, nous avons été les premiers à choisir notre emplacement. C’est une association locale qui organise, c’est bien d’être présent. Et, comme nous sommes en conversion bio, cela permet d attraper un bon public pour le faire savoir ! »

Maryline Vandaele, Cave des Orfèvres du vin « Nous avons été absents pendant cinq ans et nous sommes revenus. Il y a une belle ambiance dans ce salon où les visiteurs achètent bien. Nous travaillons en bonne intelligence avec les autres vignerons de Charnay. C’est une belle vitrine ! C’est notamment une belle occasion de faire découvrir notre Viré- Clessé ! » 

Les Richesses de Brackenheim 

Invité d’honneur

Harmurt Reiner, président de la confrérie de la Saint-Vincent de Brackenheim, présente le vignoble de sa commune. 

Quels sont les cépages produits à Brackenheim ? 

Environ 200 hectares, soit 25% de la superficie totale, sont plantés en Blaue Lemberger, “le meilleur cheval de notre écurie”. Ce cépage est d’un rouge rubis intense à bleu violet. Au nez, il présente souvent un arôme subtil de mûre et de cerise douce, mais aussi de griotte, de prune, de groseille ou de notes végétales telles que haricots ou poivrons verts. Ce vin accompagne bien les tourtes, les grillades, la volaille, le gibier et le fromage de montagne… Le Trollinger est cultivé sur environ 150 hectares. Ce cépage, un des plus anciens d’Europe, connaît actuellement un déclin. Il révèle un parfum délicat d’amande amère et de cerise sauvage. Il peut accompagner une viande blanche ou un fromage. 130 hectares sont plantés en Riesling. D’une belle couleur jaune pâle ou avec des reflets verts, ce vin blanc a des arômes de pêche ou de pomme. Les rieslings secs à demi-secs se marient avec les poissons cuits à la vapeur ou les viandes en sauce légère ainsi que les pâtisseries. Les vendanges tardives se révèlent pleinement avec le fromage à la crème. Pinots blanc, gris et noirs complètent la production et soulignent rôtis, gibier et fromages. 

Quels ont été les progrès réalisés récemment ? 

Un système d’irrigation, par goutte à goutte, équipe de plus en plus le vignoble, dont les sols calcaires ne disposent pas d’une grande capacité de stockage d’eau. Sur le plan commercial, le château abritera prochainement une vinothèque, un restaurant et un musée du vin. Les vignerons proposent aux randonneurs et cyclistes des dégustations, chaque dimanche et jours fériés. Des visites collectives sont aussi organisées comme le Lemberger Express Wine. 

Que représente cette invitation au salon des vins de Charnay ? 

Nous avons le plaisir de présenter nos vins et de les faire goûter aux visiteurs du Salon. Mais c’est aussi l’occasion de rendre visite à nos amis, de discuter avec les vignerons présents et de partager les repas des exposants.