Posté le 30 novembre 2023 par La Rédaction

Le premier numéro de la collection, paru en 2008, prenait Cologne comme terrain d’exploration. Plus de 300 ouvrages ont suivi depuis. Tous dans la lignée des Éditions Emons dont la volonté a toujours été d’offrir au lecteur un guide de voyage par-delà les lieux connus, à la découverte des pépites qui font la richesse et l’intérêt des adresses présentées. La Bourgogne a désormais un numéro consacré ! À la rédaction et la photographie – la mise en page réservant une double page à chaque point d’intérêt -, la blogueuse Noëmie Lacarelle, enfant du pays passionnée par sa région. « La Bourgogne est une terre étonnante qui a beaucoup à offrir. » La preuve au gré des quelque 240 pages – et donc, 111 adresses ! – du livre, pour un voyage hors des sentiers…

La sélection de la rédac’

C’est à Tournus que Magville a jeté l’ancre. Adresse 100. Un chiffre rond comme promesse d’un bijou insolite. « La Ferronnerie café-brocante : chinez en buvant votre café » énonce le titre. Belle entame ! La photo en page de droite annonce la couleur. Des tons pastel, des matériaux bruts, pas de chichis. Des pots, des plantes, de la vaisselle comme chez mamie. Rien que par l’image, on part en voyage… « Le temps s’est comme arrêté », décrit Noëmie qui, au 12, rue du Docteur-Privey, a rencontré Valérie. Celle qui, ici, a réussi « la prouesse d’accumuler des objets vintage de toutes sortes sans tomber dans l’excès ni le ringard ». L’ancienne fabrique artisanale a tapé dans l’oeil de la gérante qui, charmée tant par le lieu que par l’idée d’y mêler sa passion pour la brocante et la retape de vieux objets, y ouvrait son café atypique il y a quelques années. « Fauteuil, affiches, tourne-disques, livres, jeux pour enfants, il y a mille trésors à débusquer. » Y compris des bijoux recyclés, des sacs à main et une sélection de produits ménagers naturels en vrac. Pour rester dans l’esprit seconde vie qui sied si bien à l’endroit… La Ferronnerie se veut aussi le repaire des familles et copains qui s’y retrouvent pour partager un bon moment autour d’un café. Ou d’un jus de fruit. Rendre visite à Valérie, c’est un peu comme s’offrir une – double – madeleine de Proust. Alors foncez !

La Ferronnerie
12, rue du Docteur-Privey à Tournus
Ouvert d’avril à décembre, de 9 h 30 à 18 h