Posté le 22 juin 2023 par La Rédaction

Voilà 100 ans, deux ouvrages sculptés par Pierre-Alexandre Morlon – Les Vendangeurs et le monument aux morts – étaient installés à Mâcon. Il n’en fallait pas davantage pour consacrer à l’artiste sa première rétrospective, réunissant, avec le concours du Musée d’Orsay, de la Monnaie de Paris, du club numismatique de Mâcon et de nombreux collectionneurs privés, plus de 200 œuvres : peintures, sculptures, médailles, esquisses… De quoi apprécier la diversité du travail et l’évolution de la carrière de Pierre-Alexandre Morlon. Le parcours scénographique suit d’ailleurs un ordre tantôt chronologique, tantôt thématique. Le sculpteur multiplie les collaborations au point d’être sollicité, au lendemain de la Première Guerre mondiale, pour façonner les médailles commémoratives à l’effigie des mobilisés disparus. On loue son talent pour reproduire fidèlement les portraits. Pierre-Alexandre Morlon conçoit aussi des modèles de pièces – le franc Morlon -, ornées d’une femme de profil coiffée d’un bonnet phrygien, couronnée par des feuilles de laurier, de chêne ou d’épis de blé, qui resteront en circulation jusqu’à l’apparition du nouveau franc.

Jusqu’au 5 novembre, au Musée des Ursulines • Tarifs : plein 7 €, réduit 4,5 €
Ouvert du mardi au samedi, de 10 h à
12 h 30 et de 14 h à 18 h, le dimanche
de 10 h à 14 h (fermé le 14 juillet, ouvert
le 15 août de 14 h à 18 h)

AUTOUR DE L’EXPO

  • Spectacle Sensible, par la compagnie Nahlo, dimanche 9 juillet à 15 h
  • Conférence Morlon, un sculpteur de son époque, dimanche 2 juillet
  • Conférence Un graveur à la Monnaie de Paris, samedi 15 juillet
  • Conférence La Saône-et-Loire, un tremplin pour la carrière de Pierre-Alexandre Morlon ?, samedi 2 septembre
  • Visites ludiques et ateliers créatifs dès 5 ans, tous les week-ends et pendant les vacances scolaires
  • Visites guidées tous les vendredis et le week-end