Le vin et Mâcon, c’est une évidence. Mais jusqu’à l’an dernier, pas grand chose n’était proposé dans la capitale de la Bourgogne du sud en matière d’oenotourisme, laissé à l’initiative des particuliers.

L’oubli a été réparé. Et de multiples façons. En parallèle aux manifestations dans le cadre du 150e anniversaire de la mort d’Alphonse de Lamartine, le poète et homme politique, l’Office du tourisme a mis en place tout un programme de visites.

La visite dégustation continue Tout n’a pas encore été parfait en cet été. Mâcon et le Vin, une Histoire à Raconter (balade d’une heure avec un médiateur du musée des Ursulines) aurait gagné à être plus étoffé. Les quelques amphores, exposées ou installées dans la bien nommée impasse des Amphores, n’étanchaient que modérément la soif de savoir du visiteur.

La Visite Dégustation de 2h30 était autrement plus complète. Une promenade découverte en centre-ville dévoilait monuments et hauts lieux lamartiniens. Le tout ponctué par la dégustation de trois vins régionaux (Saint-Véran, Pouilly-Fuissé et Viré-Clessé).

Anaïs, de l’office du tourisme, dressait un bilan positif : « L’année dernière, cela avait bien marché avec les étrangers. Là, ce sont plutôt des Mâconnais, qui sont parfois revenus plusieurs fois ! Et les cavistes se sont bien prêtés au jeu. Tout le monde était de plus en plus satisfait ! » Cela tombe bien : cette visite se poursuit en septembre.

Le programme comprenait aussi le Wine Tour, une sortie en bus de 3 h, dans le vignoble, émaillée par la visite d’une exploitation artisanale et celle de la coopérative des Terres secrètes à Prissé. Un seul autocar a pu être ainsi affrété. Mais le groupe de Suisses ayant participé à cette excursion a été enchanté 

Visite Dégustation – les mardi et vendredi à 15h30.
Durée : 2h30. Sur réservation, 15 €
Office du tourisme – 1, place Saint-Pierre. Ouvert tous
les jours de 9 h à 19 h (dimanche de 10 h à 14 h).
03 85 21 07 07 –
www.macon-tourism.com