Posté le 26 novembre 2023 par La Rédaction

Deux petites nouvelles ont pris le train de la rentrée en route… Kick boxing et pole dance ont en effet rejoint la longue liste des activités laissées au choix des pratiquants. La pole dance, donc, proposée par Ianina Altenberend aux équipes de la MJC, a été validée dans la foulée. « On avait des demandes, alors on a décidé de programmer dès novembre. » Avec deux mois de retard sur le reste des activités. Qu’importe : l’envie est là, et Ianina n’affiche aucun objectif de performance. Juste du plaisir. La jeune femme bercée de danse classique est vite subjuguée par la discipline, sans soupçonner les aptitudes physiques requises pour se percher sur la barre. « Au premier cours, j’ai dit que j’allais danser autour et que ce serait très bien ! » Mais l’effort paie et le double apprentissage, selon les méthodes française et russe, lui laisse entrevoir les mille possibilités de faire de la pole dance. Sa conception à elle, mêle à la gymnastique une grosse part de chorégraphie. « J’aime intégrer des figures à un ensemble dansé contemporain ou exotique. » Une approche telle qu’elle la dispensera bientôt aux élèves de sa session.

« On découvre son propre corps. Ça fait beaucoup évoluer sur la confiance en soi. » À commencer par l’acceptation de son reflet en brassière et culotte. Et la capacité du corps à se mouvoir, se soulever, et tenir en l’air. « C’est l’intérêt d’être en sous-vêtements. Ce n’est pas pour se montrer, mais pour avoir une surface de contact, d’accroche maximale sur la barre… » Ianina tient à l’universalité de la discipline et à son accessibilité à chacun. Hommes comme femmes. Sportifs ou non. Peu importe sa silhouette. « Au début, on a toujours plein de bleus. » Certainement aussi plein de courbatures ! Mais le format tout en simplicité, l’encadrement bienveillant, sans jugement bien sûr, et le matériel de protection sauront faire tomber les appréhensions. Pour le reste, il suffira de se lancer. Avec un peu d’élan.

MJC Héritan
24, rue de l’Héritan à Mâcon
Dès 16 ans